Evolution dans le temps

1788: abolition de la torture et naissance de la conception moderne de la prison. La privation de liberté est reconnue comme peine  à part entière.

Code Pénal de 1791: la prison est un lieu de punition mais aussi celui de l'amendement du condamné, par le travail et l'éducation.

1911: l'administration pénitentiaire est rattachée par décret au ministère de la Justice.

1945: création de la réforme " AMOR ". Elle doit permettre la réinsertion sociale des condamnés.

1959: création du sursis avec la mise à l'épreuve.

1975: création des centres de détentions orientés vers la réinsertion et le développement des peines de substitution.

1981: abolition de la peine de mort.

1983: création de la peine de travail d'intérêt général et réforme des droits des détenus.

1985: la télévision est autorisée dans les cellules.

1994: réforme de la prise en charge sanitaire des détenus.

1999: création des SPIP, les Services Pénitentiaires d'Insertion et de Probation, qui regroupent dans une même structure les activités liées à la réinsertion.

4 mars 2002: possibilité de suspendre la peine d'un détenu dont l'état de santé est incompatible avec la détention.

11 janvier 2006: nouvelles règles européennes pénitentiaires qui deviennent la Charte d'action de l'administration pénitentiaire, adoptée par 46 Etats membres du Conseil de l'Europe.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×